РОССИЙСКАЯ АКАДЕМИЯ НАУК

УРАЛЬСКОЕ ОТДЕЛЕНИЕ

ИНСТИТУТ ХИМИИ TBEPДОГО ТЕЛА
   
| | | | |
| | | |
 17.09.2011   Карта сайта     Language По-русски По-английски
Новые материалы
Экология
Электротехника и обработка материалов
Медицина
Статистика публикаци


17.09.2011



Les Français jugent sévèrement leur école






Un sondage IPSOS L'Histoire-Marianne révèle que deux Français sur trois n'ont plus confiance en leur école. C'est la première fois que cette institution subit un tel désaveu.


Fonctionne mal. En tout cas moins bien qu'ailleurs. Ne garantit pas l'égalité des chances. Ne prépare pas bien à la vie professionnelle. Quelle volée de bois vert pour l'école de la République ! Le sondage exclusif réalisé par l'institut IPSOS pour le compte des journaux L'Histoire et Marianne révèle la défiance des Français envers une institution qu'ils considèrent en échec sur ses grandes missions.

Tout n'est pas pourtant totalement négatif. Ainsi, les sondés estiment à 66% que l'école assure l'acquisition des savoirs de base; à 57% qu'elle sait apprendre à vivre avec les autres. Mais ils sont 65% à penser qu'elle ne prépare pas bien à la vie professionnelle. Le rôle intégrateur de l'école est également mis en question : 60% des Français considèrent que l'égalité des chances n'est pas garantie par l'école publique. Et un peu plus de la moitié des sondés ne croient pas qu'elle transmette correctement les valeurs de la république.

Globalement, les Français ne font pas confiance à l'école pour préparer aux enjeux du monde actuel (59% expriment une défiance). Pour Philippe Joutard, historien et membre du comité de rédaction de L'Histoire, "c'est la première fois que l'école subit un tel désaveu. En 1996, le même question avait été posée, et les réponses négatives étaient alors largement minoritaires, à 40%. En 2007, une enquête donnait un pourcentage identique : le recul est de 24 points par rapport à ces deux sondages précédents."

Malgré ces jugements sévères, le métier d'enseignant reste attractif. Deux tiers des Français encourageraient ainsi leur enfant à devenir instituteur ou professeur. Effet de la crise ? Ou bien vocation toujours reconnue comme noble ? Les sondés mettent en tout cas en avant la transmission des savoirs avant les avantages matériels du métier.

Retrouvez les résultats détaillés du sondage dans le numéro spécial L'Histoire-Marianne "L'école de la République" et sur
le site de L'Histoire.


Дизайн и программирование N-Studio 
А Б В Г Д Е Ё Ж З И Й К Л М Н О П Р С Т У Ф Х Ц Ч Ш Щ Ъ Ы Ь Э Ю Я
  • Chen Wev .  honorary member of ISSC science council

  • Harton Vladislav Vadim  honorary member of ISSC science council

  • Lichtenstain Alexandr Iosif  honorary member of ISSC science council

  • Novikov Dimirtii Leonid  honorary member of ISSC science council

  • Yakushev Mikhail Vasilii  honorary member of ISSC science council

  • © 2004-2019 ИХТТ УрО РАН
    беременность, мода, красота, здоровье, диеты, женский журнал, здоровье детей, здоровье ребенка, красота и здоровье, жизнь и здоровье, секреты красоты, воспитание ребенка рождение ребенка,пол ребенка,воспитание ребенка,ребенок дошкольного возраста, дети дошкольного возраста,грудной ребенок,обучение ребенка,родить ребенка,загадки для детей,здоровье ребенка,зачатие ребенка,второй ребенок,определение пола ребенка,будущий ребенок медицина, клиники и больницы, болезни, врач, лечение, доктор, наркология, спид, вич, алкоголизм православные знакомства, православный сайт творчeства, православные рассказы, плохие мысли, православные психологи рождение ребенка,пол ребенка,воспитание ребенка,ребенок дошкольного возраста, дети дошкольного возраста,грудной ребенок,обучение ребенка,родить ребенка,загадки для детей,здоровье ребенка,зачатие ребенка,второй ребенок,определение пола ребенка,будущий ребенок